Actualités


bbroudillon-bougies-parfumees-patchouli

RUE JACOB 1974. «C’est l’été. Tout au bout de la rue de l’Université le soleil décline dans un orange aveuglant. Tu as presque atteint le carrefour lorsqu’ils te font soudain face : jeunes, insolemment beaux, conquérants, nonchalants ; dans le contre-jour le soleil joue dans leurs longs cheveux blonds, châtains, roux qui scintillent et volent autour d’eux au rythme de leurs pas. Tu as quinze ans et tu es subjuguée… Mais ils ont déjà disparu, abandonnant derrière eux ce sillage luxuriant que tu n’oublieras plus.» Suzy Osier, Un roman de gare.

.